L’Agora et Wikipédia

Jacques Dufresne, le fondateur de L’Agora, était à Trois-Rivières aujourd’hui, pour y donner une conférence. Il m’avait demandé s’il était possible qu’on se rencontre. Nous avons discuté d’encyclopédie.

Comme je l’ai déjà mentionné en commentaire, L’Agora est une encyclopédie que j’estime. Je ne suis pas certain que mon interlocuteur ait partagé mon point de vue, mais je continue de penser que L’Agora et Wikipédia ne sont pas vraiment des projets concurrents, mais plutôt des projets complémentaires. Puisque Wikipédia fonctionne sans comité scientifique, elle a notamment pour exigence de ne pas présenter de « recherches originales/travaux inédits », en plus d’aspirer à un horizon de neutralité de points de vue. L’Agora, à cet égard, est dans une dynamique différente.

À la question de savoir si j’accepterais des droits d’éditeur sur l’Encyclopédie de L’Agora, la réponse fut non.

Je m’explique. Ce n’est pas par déconsidération de ce projet. Ma priorité est aux étudiants dont j’ai le privilège qu’ils me soient confiés. Du temps dont je dispose pour des projets tels L’Agora et Wikipédia, je dois choisir. Et je continu de croire en l’importance d’un projet tel que Wikipédia – et en le travail que plusieurs des collaborateurs y effectuent.

Quel avenir aura Wikipédia ? Difficile à dire, son développement dépendra sûrement en partie de la réception qui lui sera faite par les professeurs et les divers milieux culturels. Pour le moment, il y a bien sûr des vides, d’immenses vides. Que deviendront ces espaces dans l’avenir ?

Le potentiel de Wikipédia est grand, notamment dû à son ouverture a priori, et ce dans une multitude de langues. Imaginons un petit scénario. Disons que j’aimerais en savoir plus sur la philosophie au Mexique, ainsi qu’en Amérique latine – mais sans nécessairement disposer du temps requis pour faire des recherches adéquates. Je sais très bien que les encyclopédies traditionnelles ne me seront d’aucune aide à ce sujet. J’ai quelques connaissances de la littérature mexicaine, mais la philosophie ? J’ai quelques connaissances sur la réception de la phénoménologie au Mexique, mais encore ? Avec Wikipédia, on peut espérer qu’un jour des professeurs/intellectuels/etc. mexicains feront des articles sur leurs penseurs, sur Wikipédia, directement dans leur langue, que ces articles pourront être traduits et, finalement, être disponibles sur la version francophone. Ça fait, bien sûr, bien des suppositions ! Mais il me semble qu’il y a là des possibilités ouvertes par la mixture de la licence de diffusion (GFDL) avec le caractère multilingue du projet, offrant des possibilités difficilement accessibles à des projets bénéficiant, pourtant, d’une plus grande notoriété.

L’organisation à l’intérieur de Wikipédia de projets (exemple) ou de groupes de travail est aussi possible. Par ailleurs, je me réjouis que la structure de Wikipédia soit suffisamment souple pour permettre des initiatives locales, tels que celle de l’équipe du RÉCIT MST constituant une baie ouverte vers les articles de Wikipédia eu égard au Programme de formation de l’école québécoise (pour l’éducation primaire et secondaire) – de même en ce qui a trait à des projets tels que celui de Jean-Noël Lafargue à l’Université Paris 8.

Voilà, épars, quelques considérations de fin de soirée. J’espère que Wikipédia et L’Agora sauront cohabiter harmonieusement.
__
Mise à jour : Voir aussi mon billet «L’Encyclopédie de l’Agora se positionne par rapport à Wikipédia» (25 mai 2006)


Ce contenu a été publié dans Wikipédia. Mettez-le en favori avec son permalien.

Commentaires

2 réponses à “L’Agora et Wikipédia”


  1. Clément Laberge
    22 novembre 2005
    @ 0 h 39 min

    Très intéressante discussion/réflexion que tu nous rapportes là. J’ai hâte de voir les suites de tout cela.
    Je m’étonne que Mario Asselin n’ait pas commenté ce texte. Je l’interpelle!


  2. Mario Asselin
    23 novembre 2005
    @ 14 h 28 min

    J’aurais effectivement dû ajouter mon grain de sel compte tenu de l’importance du sujet. Désolé Patrice que Clément ait eu à me «forcer la main» ;) … Ce billet faisait partie de la catégorie «à commenter plus tard» comme quelques autres auxquels je dois m’attaquer…
    Ce passage me frappe particulièrement, «À la question de savoir si j’accepterais des droits d’éditeur sur l’Encyclopédie de L’Agora…». Ta réponse est éloquente et témoigne de l’ampleur de tes convictions compte tenu du temps que tu as. Cela t’honore.. Bien sûr, les textes qui paraissent dans l’Agora (revue et encyclopédie) sont accessibles sans vraiment que la question des sous ($) soient un enjeu, mais la différence fondamentale à mon avis est justement le fait que l’oeuvre de Jacques (et de sa compagne Hélène, sans négliger l’apport des autres) ne soit pas neutre.
    Je ne voudrais pour rien au monde que le regard et l’analyse du groupe de l’Agora disparaisse. Que des gens de ton calibre vienne se greffer ne feraient qu’enrichir la valeur de ce que j’y lis. Mais je comprends aussi que le fort potentiel de Wikipédia te fasse privilégier cet outil dans les choix que tu as à faire. Personnellement, je m’abreuve aux deux sources (et à d’autres bien entendu); je dois rester vigilant autant en fréquentant l’Agora que Wikipédia pour des raisons différentes. J’apprécie beaucoup de pouvoir compter sur une diversité. J’aime énormément l’ouverture que me permet l’encyclopédie collaborative dans plusieurs projets et recherches que je mène. J’aime tout antant la rigueur du point de vue de l’Agora.
    Sont-ils en concurence ? Aurais-je un jour à faire un choix entre ces deux approches ? J’espère que non, bien que parfois, il m’arrive de ne citer qu’une des deux sources, de ne me fier qu’à une des deux. Parfois parce qu’il y a un trou d’information ou d’analyse dans une de ces encyclopédies et parfois parce que le point de vue neutre (ou «Dufresnien») ne sert pas l’angle avec lequel je traite un point. Ensuite, il faut le dire, avec des jeunes apprenants, Wikipédia est un peu plus accessible en terme de possibilité d’y contribuer…
    Merci d’avoir provoquer cette réflexion Patrice. Longue vie à ces deux oeuvres de titan !

Laisser une réponse