De Cap-Rouge (Ville de Québec) à Trois-Rivières

(Juillet/août 2005)

J’ai maintenant quitté Cap-Rouge (Ville de Québec) pour Trois-Rivières où, depuis cet été, je suis professeur au Département de philosophie du Cégep de Trois-Rivières.  Étant donné que mon carnet Web ne traitait pas de mon environnement urbain, il devrait y avoir relativement peu de changement dans les publications que j’y fais. Il est cependant possible que d’autres thématiques s’y ajoutent… J’y reviendrai.

C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai déménagé à Trois-Rivières. C’est là que j’avais été y faire mes études universitaires en philosophie – dû aux ressources professorales dynamiques qui y étaient présentes. Il y a sans conteste des parties importantes de ma mémoire qui s’y ont tissées, tout autant qu’à proximité de cette terre rougeâtre de Cap-Rouge.

Quant au Cégep de Trois-Rivières et à son Département de philosophie, je dois dire que même si je n’ai pas moi-même fait mes études collégiales là, il s’agit d’un milieu où, cela dit en pesant mes mots, je m’y sens chez moi – véritablement ! Et c’est précieux.

Ce contenu a été publié dans Varia. Mettez-le en favori avec son permalien.

Commentaires

Laisser une réponse